Retard de langage chez l’enfant de 3 ans, quand s’inquiéter ?

box activités créatives et manuelles pour enfants de 3 4 5 6 7 ans
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Mon enfant de 3 ans rentre en maternelle mais parle peu - Quand s'inquiéter ?

Retard de langage, quand s'inquiétez ?

Votre enfant a 3 ans ou il souffle bientôt ses trois bougies. En septembre, il fait sa rentrée à l’école maternelle pourtant il ne parle pas ou presque pas. Quand faut-il s’inquiéter ? Vers qui se tourner ? Comment aider son enfant à développer le langage?

Caroline Klein, fondatrice de Picadelo, maman de deux enfants et enseignante, a rencontré Annaik Lebayle-Bourhis, orthophoniste et enseignante à l’Université de Nantes. Ensemble, elles abordent le développement du langage de l’enfant de 3 ans, les points de vigilance et des conseils pour stimuler la parole du jeune enfant.

Petite fille heureuse épanouie

L'explosion lexicale avant 3 ans

Apprentissage du langage à 3 ans

Entre 18 et 30 mois, la grande majorité des enfants traverse la phase dite « d’explosion lexicale », celle où ils apprennent et utilisent plein de mots nouveaux très rapidement, même s’ils ne sont pas encore en mesure de bien prononcer tous les sons.

A 3 ans, l’enfant commente de plus en plus ce qu’il voit, ce qu’il fait. Il aime raconter des faits, des histoires, il pose des questions et explique des choses simples.

Plus il grandit, plus il est en mesure de comprendre des phrases ou des questions complexes, des consignes à 2 ou 3 éléments, par exemple : « Paul, prends ton sceau, ta pèle et ton râteau ».

Au niveau expressif, il construit des phrases courtes de 3 à 4 mots, il accorde les verbes au présent, passé et futur. Il utilise le « je », le « non » qui lui permet de s’individualiser et étoffe peu à peu son stock de vocabulaire.

Certains sons peuvent être encore difficiles à prononcer comme les « ch », « r », « l »  et il peut faire des erreurs dans des phrases plus longues et plus complexes.

Ce n’est que vers 5 ans que tous les sons de la langue pourront être bien articulés et pourront s’enchainer sur la chaine parlée.

Mais rappelons que chaque enfant est unique et grandit à son rythme ! Certains petits développeront davantage le côté « moteur » dans un premier temps alors que d’autres privilégierons le langage !

Votre enfant cherche-t-il à communiquer ?

Parler, c'est communiquer !

Avant toute chose, il est important que les parents observent leur enfant dans un premier temps. Peut-être qu’il parle très peu à 3 ans, mais est-il dans la communication ? Vous prend-il la main pour vous guider vers ce qu’il veut ? Pointe-t-il un objet avec son doigt pour vous montrer quelque chose ? S’exprime-t-il (mimiques, expressions du visage…) corporellement ? Semble -t-il comprendre les expressions du visage ? Est-il dans l’interaction, comprend-il le tour de parole, l’attention est-elle portée ensemble vers un même objet ?

Les parents peuvent déjà relever et être attentif à ces manifestations de l’enfant qui sont de « la communication ».

Dans un second temps, il sera important d’essayer de percevoir si l’on remarque un éventuel décalage entre le langage « passif » de l’enfant et son langage « actif ». C’est-à-dire, entre la compréhension et l’expression.

En effet, certains enfants ne s’expriment pas à l’oral mais semble comprendre tout ce qu’on leur donne à l’oral (en s’appuyant plus ou moins sur des informations non verbales : mimiques, intonation, routines…). Ils vont spontanément aller chercher l’ours en peluche demandé par la maman, sans que la maman les accompagne pour leur montrer de quoi elle parle.

la communication parent enfant - dialoguer avec son enfant de 3 ans - communiquer par la parole - développer son vocabulaire
la communication parents enfant
Pointage et attention partagée.

Quand doit-on consulter un médecin ?

Les points de vigilence

Après ces observations, si votre enfant communique peu, il ne faut pas hésiter à solliciter l’avis de son médecin qui dans un premier temps cherchera à éliminer toute cause sensorielle, en particulier auditive (à cet âge les enfants sont en effet très sujet aux infections ORL et notamment les otites séro-muqueuses qui conduisent à des baisses transitoires de l’audition et à la perception déformée de certains sons). Il pourra également orienter l’enfant vers un bilan orthophonique.

Les points d’alerte sont les suivants :

  • Un enfant qui ne communique pas (pas de pointage, pas d’accroche du regard, pas d’attention partagée vers un objet, …)
  • Un enfant qui ne parvient pas à interagir ou se faire comprendre de son entourage lorsqu’il s’exprime, ce qui génère de la frustration (colère, agitation motrice, agressivité…) ou qui ne progresse pas
  • Une enfant qui entre dans le bégaiement et qui s’installe (beaucoup d’enfants passent par une ou des périodes de bégaiements transitoires avant 6 ans mais qui ne doit pas s’installer)
  • Un enfant chez qui les difficultés de langage sont associées à des difficultés d’alimentation (sélectivité, vomissements,…), de brossage des dents et/ou une hypersensibilité de la bouche et du corps. Il peut s’agir d’un trouble de l’oralité alimentaire.

Ces signes d’alerte demandent un avis médical et l’intervention d’un orthophoniste de manière précoce.

Astuces & conseils pour stimuler l'enfant

Comment stimuler le langage de l’enfant ?

L’important est de solliciter l’enfant régulièrement, dans les situations de la vie quotidienne où il peut y avoir des échanges, des interactions, du plaisir partagé…

Cas pratique : Vous êtes au marché ou au supermarché avec votre enfant. Invitez-le à parler.

Pendant vos courses en famille, proposez-lui de nommer des légumes, des fruits, des aliments que vous achetez. S’il ne les nomme pas, vous pouvez les énumérer et partager avec lui ce que ça évoque à chacun : j’aime / je n’aime pas, c’est juteux / ça colle / ça fond / c’est froid /ça pique / c’est sucré…, j’en ai mangé en vacances, chez mamie…).

S’il essaye de répéter et que la prononciation est déformée, ce n’est pas grave vous lui redonnez le bon modèle, c’est-à-dire la bonne prononciation du mot, si possible en se mettant à sa hauteur ou en attirant son attention sur votre bouche pour qu’il perçoive les positions et mouvements de vos lèvres. Sans le forcer à répéter, au risque de renforcer les troubles de l’articulation, de créer des tensions, des crispations.

De même, si l’enfant fait des erreurs dans la construction des phrases, on lui redonne le bon modèle sans le faire répéter, en utilisant des phrases simples qu’on allonge peu à peu et en ralentissant le débit.

maman nomme les légumes à son enfant
Interactions et échanges du quotidien.
Temps de lecture parent enfant - Raconter ses histoire à l'enfant - éveiller son imagination - développer son vocabulaire
Lire des histoires à son enfant : une imprégnation linguistique.

Lecture d'histoires et routines

Il veut toujours lire la même histoire ...

Les enfants aiment également les choses qui se répètent, les routines. Ils demandent souvent à lire la même histoire.

Il est important de répondre à cette demande en tant que parent : la relecture d’histoire, en effet leur permet de s’imprégner du vocabulaire et de la syntaxe de la langue.

La langue écrite, que l’on retrouve dans les albums jeunesses, les magazines pour enfants, est bien souvent différente, plus riche, plus diversifiée que la langue orale.

L’enfant a besoin de temps et de répétition pour s’en approprier tout le sens et toutes les nuances, mais aussi, toutes les émotions liées à l’histoire qu’ils vont pouvoir anticiper au fur et à mesure des lectures pour mieux les contrôler.

Il ne faut donc pas hésiter à lire et relire un livre qui plait à son enfant !

Le jeu, la manipulation, la répétition

Lectures, Jeux simples & ludiques

Les parents ne doivent pas hésiter à solliciter le langage de leur enfant par le jeu, la manipulation d’objets et la répétition d’actions simples & ludiques : lire ensemble un album jeunesse, un magazine enfant, jouer à construire une tour, à associer des objets identiques, parcourir un imagier, faire des activités manuelles

A travers toutes ces activités ludiques, l’enfant pourra être dans la communication avec l’adulte, s’imprégner du vocabulaire employé et, tout en étant dans l’action, s’exprimer à son tour. Ce sont des moments de partage parent-enfant où le plaisir d’être ensemble contribue spontanément et naturellement au développement du langage.

« Mais attention à ne pas sur-solliciter les enfants ! Il fait aussi les laisser jouer, les laisser faire, les laisser construire, les laisser poser des questions « , souligne Annaïk Lebayle-Bourhis.

« Il pourra peu à peu construire sa pensée et son langage.

C’est aussi là le « boulot » des parents… »

jouer avec son enfant
activité manuelle - loisirs - à réaliser ensemble : parent et enfant - vivre un moment privilégié

Partager un moment serein avec son enfant

Le plaisir & le partage avant tout !​

Au sein de la famille, chacun a ses domaines de prédilections : la maman aime lire des histoires, le papa adore faire des expériences, le grand frère est très manuel.

Chacun peut partager un temps d’échanges avec l’enfant en fonction de ses affinités : lire, jouer, réaliser des activités manuelles, à 3 ans l’enfant sera preneur de tous ces petits temps privilégiés que vont lui offrir l’adulte ou la fratrie.

C’est tout naturellement en passant de bons moments familiaux autour de lectures, de jeux, d’activités manuelles et créatives que le langage de l’enfant sera spontanément stimulé ainsi que toutes les compétences cognitives associées (l’attention, la logique, le répérage dans l’espace…).

Alors, faites, jouez, lisez, profitez d’être ensemble !

Les box éducatives et créatives Picadelo

Activités ludiques et éducatives à partager avec son enfant

Découvrir un thème, se poser des questions, apprendre en s’amusant : à travers le magazine éducatif Picadelo les enfants découvrent tous les 2 mois un nouvel univers et enrichissent leur langage en partageant des moments privilégiés avec papa et maman ou encore papi ou mamie ! Ils pourront aussi jouer, faire, construire, créer avec leurs petites mains autour d’activités récréatives et ludiques ! Parce qu’on apprend toujours mieux en faisant soi-même !

Picadelo, c'est 1 box tous les 2 mois avec :

magazineCreated with Sketch.

Un magazine éducatif

Un thème passionnant à découvrir, une histoire, des jeux éducatifs, des coloriages, des autocollants...

MATERIEL LOISIRS CREATIFSCreated with Sketch.

Du matériel de loisirs créatif

Pas besoin de courir les magasins : dans chaque box Picadelo, tout le matériel est fourni !

Jeux&activités manuelles2Created with Sketch.

Des activités manuelles et créatives !

Des activités guidées pas à pas pour solliciter le langage et la motricité !

Une découverte de la langue des signes

Encore un moyen de développer et d'encourager le langage de l'enfant : découvrez la langue des signes et tous ses apports !