Les outils numériques : des fractures générationnelles ?

Dans notre société, il y a les « digital natives*  » et  les « digital immigrants** » . Les digital immigrants qui représentent la génération « X » n’a pas reçu d’éducation numérique comme leurs enfants. Ils ont dû aller vers ces nouvelles technologies, non sans difficulté parfois ! Les enfants au contraire ont très tôt montré beaucoup d’aisance, d’intérêt et de fascination à l’égard des outils et jeux numériques au milieu desquels ils sont nés ! Cette fracture générationnelle disparaîtra-t-elle un jour ? Y aura-t-il toujours un décalage, parce que les outils numériques seront sans cesse renouvelés, améliorés ? Si nous maîtrisons « la tablette » aujourd’hui, qu’en est-il de l’immersion virtuelle tridimensionnelle ? Et que verrons-nous naître encore après ? Si nous arrivons à suivre cette course effrénée, en connaît-on les enjeux, les incidences ?

Stéphane Blocquaux répond à Picadelo et aux questions que peuvent se poser beaucoup de parents !

Stéphane blocquaux est Docteur en information et communication à l’Université Catholique de l’Ouest d’Angers. Il est aussi chercheur associé aux Arts et métiers de Laval. Depuis une dizaine d’année, il travaille sur la question des écrans et des jeunes, ce qui l’a amené à écrire un livre, paru en début d’année 2020 « Le biberon numérique, une enfance sans limite ».

* Le terme  » digital native »  est une expression américaine qui désigne la génération qui a grandi en même temps que le développement d’Internet : ces utilisateurs naturels et intensifs du Web et des téléphones portables sont nés entre 1980 et 2000. C’est la génération surnommée également la génération « Y ».

** Les digital immigrants, quant à eux, sont nés entre 1965 et 1980. C’est la génération « X ». Ils ont grandi avec des outils analogiques comme la télévision ou le téléphone fixe.

La génération Z quant à elle, n’a pas grandi mais est née (entre 2000 et 2016 environ) avec le numérique et les outils connectés.

 


Retrouvez dans la box « chocolat » une interview exclusive de Stéphane Blocquaux (via QR code du magazine) qui répond à toutes nos questions !

Nous avons voulu comprendre pourquoi les écrans attirent autant les
enfants.
Pourquoi accordent-ils autant d’importance aux
univers virtuels ?
Sont-ils capables, à l’âge de la Maternelle,
de faire la différence entre le monde réel et le monde virtuel ?
A quel âge peut-on permettre aux enfants de passer un moment
(de quelle durée ?) sur un écran ?…

En plus d’être intéressante pour les parents, cette box s’annonce
gourmande et pleine de surprises pour les enfants !!

Dans la limite des stocks disponibles…