La sophrologie

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

exercices de SOPHROLOGIE pour les enfants

comment évacuer peur, colère, tensions ?

Apprenez à votre enfant à se concentrer sur sa respiration ou sur une image positive pour apprivoiser le stress, soulager les tensions, mieux vivre les émotions…

Suivez pas à pas les conseils d'Angélique Jallier, sophrologue

Voici 3 exercices à effectuer à la suite pour que l’enfant se libère progressivement des sensations désagréables procurées par des émotions comme la colère ou la peur. Il va ainsi jeter colère et peur dans des sacs poubelle imaginaires, qu’il va ensuite lancer dans un gros camion poubelle pour s’en débarrasser définitivement, afin de retrouver un espace calme et apaisé en créant une bulle de bien- être imaginaire.

Ecoutez la vidéo, elle vous guidera pas à pas. Pour ceux qui souhaitent préparer en amont une petite séance relaxation à la maison, vous trouverez ci-dessous le détail de chaque exercice à mener avec votre enfant.

Exercice 1. le sac imaginaire : jeter sa peur et sa colère

Je te propose de poser un sac poubelle imaginaire à côté de chacun de tes pieds. Dedans, tu vas pouvoir y jeter toute la colère ou la peur qui t’empêche de te sentir bien. Pour matérialiser cette colère ou ce stress, on peut les imaginer comme des chewing-gums collés dans les épaules, dans les bras, dans les mains, dans la poitrine, dans le ventre… et dont il faut vite se débarrasser ! Les yeux fermés, tu vas inspirer par le nez en fermant les poings, pour prendre toute la force en toi, bloquer ta respiration et faire des mouvements de haut en bas avec tes épaules comme pour décoller toute la colère ou la peur collée dans tes épaules, tes bras, tes mains, ton thorax, ton ventre… puis tu jetteras toute la colère ou la peur en ouvrant les mains et en soufflant par la bouche. Imagine bien la colère ou la peur sortir par les doigts.

Tu vas pouvoir le faire 3 fois.

Si tu es prêt, on y va.

Ferme les yeux. Imagine bien les sacs poubelles posés à tes pieds. Tu as maintenant la chance de pouvoir jeter la colère ou la peur qui te gêne.

Pour cela, prends une grande inspiration par le nez en fermant les poings, bloque ta respiration et fais des mouvements de haut en bas avec tes bras bien fermes pour réussir à décoller tous ces chewing-gums de colère ou de peur.

Quand tu sens qu’il y en a beaucoup, souffles fort par la bouche en ouvrant tes mains au maximum pour jeter la colère ou la peur dans le sac poubelle. Garde les yeux fermés. Reprends une respiration naturelle. Et… porte ton attention sur ce qu’il se passe en toi.

Quelles sensations as-tu dans tes épaules, dans tes bras, dans tes mains, jusqu’au bout de tes doigts… Comment respires-tu ? Et dans ton ventre ?

Tu vas pouvoir refaire cet enchaînement une 2ème fois

Tu vas pouvoir refaire cet enchaînement une 3ème fois… et tu pourras ouvrir les yeux lorsque tu auras terminé. Comment te sens-tu ?

Prêt à continuer, car il faut maintenant se débarrasser de ces sacs !

Exercice 2 . Lancer loin son sac imaginaire

Les sacs sont remplis, il faut maintenant les jeter dans le camion poubelle qui passe.

Toujours les yeux fermés, tu vas inspirer par le nez en attrapant le sac poubelle avec le bras droit, le soulever au- dessus de ta tête et bloquer ta respiration. Puis, tu feras des grands cercles avec ton bras, comme pour prendre de l’élan et jeter ce sac poubelle le plus loin possible devant toi en soufflant par la bouche. Tu referas cet enchaînement une 2ème fois en jetant cette fois-ci ce sac poubelle vers l’arrière et enfin une 3ème fois dans la direction que tu veux.

Même chose ensuite avec le bras gauche : jeter vers l’avant, vers l’arrière et dans la direction voulue.

Et enfin une dernière fois, tu termineras en imaginant jeter les 2 sacs en même temps avec les 2 bras.

Si tu es prêt, on y va.

Bras droit. Ferme les yeux. Imagine bien les sacs poubelles remplis posés à tes pieds. Tu vas maintenant t’en débarrasser en les jetant dans le camion poubelle. Pour cela, inspire par le nez et attrape le sac poubelle avec ton bras droit en le soulevant au-dessus de ta tête, bloque ta respiration et fais de grands cercles avec ton bras, comme pour prendre de l’élan et le jeter dans le camion poubelle le plus loin possible devant toi. Souffle très fort par la bouche lorsque tu le lâches et ramène ton bras le long du corps. Garde les yeux fermés. Reprends une respiration naturelle.

Et… porte ton attention sur ce qu’il se passe en toi. Quelles sensations as-tu dans tes épaules, dans tes bras, dans tes mains, jusqu’au bout de tes doigts… Comment respires-tu ? Et dans ton ventre ? Et dans ta tête ?

Tu vas pouvoir refaire cet enchaînement une 2ème fois… Tu vas pouvoir refaire cet enchaînement une …

Bras gauche. Garde les yeux fermés. Imagine bien les sacs poubelles remplis posés à tes pieds que tu vas jeter dans le camion poubelle. Pour cela, inspire par le nez et attrape le sac poubelle avec ton bras gauche en le soulevant au-dessus de ta tête, bloque ta respiration et fais de grands cercles avec ton bras, comme pour prendre de l’élan et le jeter dans le camion poubelle le plus loin possible devant toi. Souffle très fort par la bouche lorsque tu le lâches et ramène ton bras le long du corps.

Garde les yeux fermés. Reprends une respiration naturelle. Et… porte ton attention sur ce qu’il se passe en toi. Quelles sensations as-tu dans tes épaules, dans tes bras, dans tes mains, jusqu’au bout de tes doigts… Comment respires-tu ? Et dans ton ventre ? Et dans ta tête ?

Tu vas pouvoir refaire cet enchaînement une 2ème fois… Tu vas pouvoir refaire cet enchaînement une 3ème fois…

Une dernière fois, avec les 2 bras en même temps. Garde les yeux fermés. Imagine bien les sacs poubelles remplis posés à tes pieds et que tu vas jeter dans le camion poubelle. Pour cela, inspire par le nez et attrape les 2 sacs poubelle en les soulevant au-dessus de ta tête, bloque ta respiration et fais de grands cercles avec tes bras, comme pour prendre de l’élan et les jeter dans le camion poubelle le plus loin possible devant toi. Souffle très fort par la bouche lorsque tu les lâches et ramène tes bras le long du corps. Reprends une respiration naturelle. Et… porte ton attention sur ce qu’il se passe en toi. Quelles sensations as-tu dans tes épaules, dans tes bras, dans tes mains, jusqu’au bout de tes doigts… Comment respires-tu ? Et dans ton ventre ? Et dans ta tête ? Et dans ton cœur ? Tu peux ouvrir les yeux, l’exercice est maintenant terminé.

Comment te sens-tu ? Prêt à continuer, car maintenant tu vas créer une bulle de calme.

 

       

Exercice 3 . la bulle de bien-être

Toujours debout, les yeux fermés, comme par magie, tu vas pouvoir créer une bulle de bien-être, dans laquelle tu pourras te sentir bien, au calme.

Pour cela, tu vas tendre les jambes en inspirant par le nez, bloquer ta respiration et faire des rotations avec ton bassin en laissant tes bras et ta tête suivre librement le mouvement. Tu peux choisir la grandeur de ta bulle, sa couleur… Puis, tu reviendras à ta position de départ en soufflant par la bouche pour expérimenter alors ce qui se passe en toi.

Tu vas pouvoir le faire 3 fois. Si tu es prêt, on y va.

Toujours debout, les bras le long du corps, les épaules complètement relâchées, inspire par nez, bloque ta respiration et fais des mouvements de rotation avec ton bassin, en laissant tes bras et ta tête suivre librement le mouvement. Imagine ainsi créer ta bulle de douceur, ta bulle de bien-être, la bulle dans laquelle tu te sens bien. Puis reviens à ta position de départ en soufflant doucement par la bouche. Reprends une respiration naturelle, garde les yeux fermés et accueille les sensations que te procure ton corps, au niveau de ta tête, de tes bras, de ton buste, de ta respiration…

Tu vas pouvoir refaire cet enchaînement une 2ème fois…

Tu vas pouvoir refaire cet enchaînement une 3ème fois… et ouvrir les yeux lorsque l’exercice sera terminé.

Tu peux maintenant dire comment tu te sens, ce que tu ressens, ce qui se passe en toi, peut-être dessiner cette expérience, ces sensations pour les exprimer avec des couleurs…

Le magicien est en toi : tu peux transformer des sensations désagréables en sensations agréables, c’est magique !

Merci à Angélique pour ce beau partage d’expériences et cette séance vécue « pleine d’émotions » !

Pour plus d’informations sur la pratique de la sophrologie : www.angeliquejallier-reflexologue.fr

Angélique Jallier, Sophrologue- Réflexologue Nantes Carquefou (44).

Découvrez dans la box Picadelo « la vie en rose » les principales émotions expliquées aux enfants : jouez, créez, échangez à travers les activités éducatives proposées, sur ce sujet si important pour nos petits qui grandissent…

BONUS +++ Via le QR code du magazine : Suivez une séance exclusive d’auto-massages à vivre en famille, guidée par Angélique Jallier ! Détente assurée !